En Asie, l'Inde applaudit, la Chine s'inquiète et Tokyo dort

  • A
  • A
En Asie, l'Inde applaudit, la Chine s'inquiète et Tokyo dort
Partagez sur :

Pas de tendance claire pour démarrer la semaine en Asie ce matin, en l'absence de Tokyo qui fait relâche...

Les Bourses asiatiques ont débuté la semaine sans orientation précise, en l'absence de la place de Tokyo, fermée pour un jour férié. A Hong Kong, l'indice Hang Seng reste proche de l'équilibre (+0,1%), tandis que le Shanghai Composite perd 1,1%, et Séoul cède 0,3%. De son côté, la Bourse de Taiwan avance de 0,3%, Sydney gagne 0,5% et Singapour prend 0,2%. Seule la Bourse de Bombay se distingue par une hausse de 0,8% après l'annonce-choc par le gouvernement d'une ouverture du marché indien à la concurrence étrangère dans la distribution et les transports aériens. Après le soulagement apporté jeudi soir par la Fed (achat de 40 Mds$ par mois de créances immobilières titrisées), les investisseurs retrouvent une certaine prudence face à une situation économique mondiale toujours incertaine. Sur le marché des changes, le Dollar continue de s'effriter à 1,3136$ pour un Euro (+0,04% pour ce dernier) dans les échanges interbancaires en Asie, tandis que les matières premières profitent d'un report des investisseurs vers les actifs tangibles. L'or gagne 0,25% à 1.774$ l'once, tandis que le pétrole WTI reste proche de 100$ le baril, à 99,10$ (+0,1%). Sur les marchés d'actions, les valeurs liées aux matériaux de base son recherchées, notamment à Sydney, où le titre BHP Billiton gagne 2,9% et celui de son rival Rio Tinto avance de 1,7%. La Bourse de Tokyo étant fermée, elle n'a pas pu réagir aux violentes manifestations qui ont éclaté ce week-end en Chine dans 85 villes contre des intérêts japonais. La tension monte entre Pékin et Tokyo au sujet de la souveraineté d'un chapelet d'îles situé en Mer de Chine, que les deux pays se disputent... Des magasins et sites de production de Toyota Motors et de Panasonic ont notamment été pris pour cibles et ont subi des dégâts matériels... Hier, le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda a demandé aux autorités chinoises d'assurer la sécurité de ses ressortissants et de ses intérêts économiques... Par ailleurs, à Hong Kong, les sociétés foncières sont à la peine ce matin, après l'annonce par le gouvernement de mesures visant à calmer la spéculation sur le marché immobilier de Hong Kong, devenu le plus cher du monde, notamment en raison de l'afflux d'acheteurs venus de Chine continentale. Enfin, en Inde, les investisseurs saluent le projet du gouvernement d'autoriser les groupes étrangers à intervenir dans le commerce de détail, alors qu'ils étaient limités jusqu'ici au commerce de gros. Les étrangers pourront aussi acquérir une part minoritaire allant jusqu'à 49% dans le capital des compagnies aériennes indiennes, a annoncé le Premier ministre Manmohan Singh. Parmi les mouvements les plus spectaculaires observés ce matin à Bombay, l'action du distributeur Pantaloon Retail India bondit de plus de 17% et celle de Kingfisher Airlines, une compagnie aérienne privé en difficulté financière, flambe de près de 20% !