Emissions réussies pour l'Espagne et l'Italie, à des taux toujours en hausse

  • A
  • A
Emissions réussies pour l'Espagne et l'Italie, à des taux toujours en hausse
Partagez sur :

Signe du regain des tensions en zone euro...

L'Espagne et l'Italie ont réalisé des émissions obligataires avec des taux en forte hausse ce mardi matin, en raison du regain d'inquiétude des investisseurs pour la zone euro. Des opérations plutôt bien accueillies par le marché parisien, le CAC40 s'adjugeant 0,8% à 3.123 points vers 14h30. Rome a levé près de 3,5 milliards d'euros de titres de dette à échéance 2014, 2017 et 2019. Dans le détail, les taux des certificats du Trésor zéro coupon à échéance 2014 ont bondi à 3,355% contre 2,352% lors de la dernière opération similaire le 27 mars et ceux des bons du Trésor indexés sur l'inflation à échéance 2017 et 2019 à 3,88% et 4,32% contre 2,04% et 3,06%, précise la Banque d'Italie. De son côté, Madrid est parvenu à lever 1,933 milliard d'euros de bons à 3 et 6 mois, proche du montant maximum souhaité. Le Trésor espagnol a ainsi émis 724,6 millions d'euros de bons à trois mois à un taux moyen de 0,634% contre seulement 0,381% lors de la dernière émission similaire réalisée le 27 mars. La demande est restée forte puisqu'elle a représenté 7,6 fois l'offre contre 3,5 précédemment. 1,208 milliard d'euros de bons à 6 mois ont enfin été levés à un taux moyen de 1,580% contre 0,836% fin mars. Le taux de couverture a atteint 3,3 contre 5,6 le mois dernier.