EDF et Veolia Environnement touchent au but sur le dossier Dalkia

  • A
  • A
EDF et Veolia Environnement touchent au but sur le dossier Dalkia
Partagez sur :

Amélioration du ratio dette nette/Ebitda...

EDF et Veolia Environnement sont entrés en "discussions avancées" en vue de la conclusion d'un accord au sujet de leur filiale commune Dalkia, acteur mondial majeur dans le domaine des services énergétiques. Les conseils d'administration des deux groupes se sont réunis et ont approuvé la poursuite des négociations. Au terme des discussions en cours, EDF reprendrait l'intégralité des activités du groupe Dalkia en France, tandis que les activités de Dalkia International seraient pilotées par Veolia Environnement. Dans ce cadre, Veolia Environnement verserait à EDF une soulte de 550 Millions d'Euros, afin de compenser le différentiel de valeur entre les participations détenues respectivement par les deux actionnaires dans les différentes entités du groupe Dalkia. Ambitions respectives L'opération serait neutre sur l'endettement financier net de Veolia Environnement qui fournit aujourd'hui l'essentiel du financement du groupe Dalkia. Pour EDF, cette opération se traduirait par une amélioration du ratio dette nette/EBITDA... "L'opération bénéficierait à l'ensemble des parties en sécurisant le développement des activités du groupe Dalkia en France et à l'international, tout en confortant les ambitions respectives d'EDF et de Veolia Environnement dans les services énergétiques". Elle mettrait également un terme au contentieux qui oppose aujourd'hui EDF et Veolia Environnement devant le Tribunal de Commerce de Paris. Procédures d'information et de consultation Une fois finalisé, le projet sera soumis aux procédures d'information et de consultation des instances représentatives du personnel compétentes, ainsi qu'à l'approbation des conseils d'administration d'EDF et Veolia Environnement. L'opération sera également subordonnée à l'autorisation des autorités de la concurrence compétentes. Rappelons que le groupe Dalkia a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 4,1 Milliards d'Euros en France et de 4,9 MdsE à l'international.