EDF et Alstom grands gagnants du grand contrat de l'éolien en mer ?

  • A
  • A
EDF et Alstom grands gagnants du grand contrat de l'éolien en mer ?
Partagez sur :

'Le Figaro' croit savoir que l'électricien remporterait 3 des 5 zones...

Les rumeurs continuent d'aller bon train quant à l'attribution des lots du contrat éolien offshore... Après 'Les Echos' lundi, c'est au tour du 'Figaro' d'annoncer les supposés gagnants. D'après les informations du quotidien, sur les cinq contrats attribués, trois reviendraient au consortium mené par EDF en association avec Alstom (Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp). Le quatrième champ, celui de Saint-Brieuc, serait accordé à l'énergéticien espagnol Iberdrola, spécialiste des énergies renouvelables qui travaille en collaboration avec Areva. En revanche, et comme l'annonçaient 'Les Echos' en début de semaine, GDF Suez serait le grand perdant de cet appel d'offres. Le seul champ pour lequel ce dernier a déposé un dossier aurait été déclaré "infructueux". La décision du gouvernement devrait être connue ce vendredi, le ministre de l'Industrie Eric Besson ayant déclaré mardi que les résultats de la consultation seraient rendus avant la fin de semaine. Pour mémoire, l'appel d'offres porte au total sur 500 à 600 éoliennes, qui devraient représenter une puissance cumulée de 3.000 mégawatts (MW), l'équivalent de deux réacteurs nucléaires de type EPR, et un investissement de 10 milliards d'euros, soit une taille jugée suffisante par les industriels pour construire une base de développement solide et partir à la conquête d'autres marchés européens.