EDF est l'entreprise qui a le plus investi en France en 2013

  • A
  • A
EDF est l'entreprise qui a le plus investi en France en 2013
Partagez sur :

Michelin et PSA complètent le podium...

Douze milliards d'euros... C'est l'enveloppe qui aurait été investie en 2013 dans les usines françaises, selon une enquête menée par 'L'Usine nouvelle' et publiée jeudi. Le magazine a recensé les sommes injectée dans les usines, sites de production, centres de R&D, ou pour les rachats de sites industriels. Il en ressort que c'est EDF qui affiche le montant le plus élevé, avec 3,04 milliards d'euros dépensés sur les sites de Chooz (Ardennes), Le Havre (Seine-Maritime), Cordemais (Loire-Atlantique). Michelin, le fabricant de pneumatiques arrive juste derrière avec 800 millions d'euros d'investissements dans 17 unités industrielles et un centre de R&D, détaille 'L'Usine nouvelle'. Le constructeur automobile PSA complète le podium, avec 644,1 millions d'euros injectés dans "six usines dont 350 millions à Mulhouse (Haut-Rhin)". ArcelorMittal, Total, Thalès...  Le sidérurgiste ArcelorMittal a pour sa part investi 430 millions d'euros sur trois sites industriels dont 143 millions à Florange (Moselle). Suivent le pétrolier Total, avec 230 millions "dont 160 millions pour l'arrêt du vapocraqueur à Carling (Moselle) et 60 millions d'euros à Donges (Loire-Atlantique)", mais aussi le groupe d'électronique Thalès, avec 425 millions (225 millions sur trois sites et 200 millions d'euros pour la création d'un campus industriel à l'aéroport de Mérignac, en Gironde) et Alstom avec un montant de 205 millions, dont la moitié de cette enveloppe pour ses usines de Cherbourg (Manche) et de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique). Le chimiste Borealis a investi 196 millions d'euros "dont 25 millions pour la reprise d'une ex-filiale de Total GPN et de ses quatre sites industriels, 71 millions dans l'extension de l'usine d'Ottmarsheim (Haut-Rhin)". Le transporteur de pétrole Odfjell Terminals affiche pour 2013, selon ce classement, entre 150 et 200 millions d'euros d'investissement et l'équipementier Punch Powerglide 155 millions d'euros, avec le rachat de reprise de l''ex-usine de du constructeur General Motors à Strasbourg.