Economies : les retraités les plus modestes épargnés

  • A
  • A
Economies : les retraités les plus modestes épargnés
Partagez sur :

Le Premier ministre, Manuel Valls a finalement décidé de ne pas geler les retraites inférieures à 1.200 euros

Marche arrière ou geste en faveur du pouvoir d'achat des plus modestes ? Le Premier ministre, Manuel Valls a en tout cas accepté de revenir sur la mesure annoncée la semaine dernière et qui prévoit le gel des retraites jusqu'en octobre 2015. Dans un courrier adressé aux députés, il assure en effet que l'absence de revalorisation ne concernera pas les retraités qui perçoivent jusqu'à 1.200 euros de pension. Soit 6,5 millions de personnes. Obtenir le soutien de la majorité ? Les rumeurs des derniers jours laissaient plutôt deviner un geste jusqu'à 1.000 euros. Ce chiffre a d'ailleurs été mis en avant hier par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine. Finalement, le gouvernement a décidé de placer le curseur un peu plus haut, probablement en vue de s'assurer du soutien de la majorité. Concrètement, les retraités concernés vont donc voir leurs pensions augmenter le 1er octobre prochain. Précision importante : le texte évoque une limite de 1.200 euros "tous régimes confondus", c'est-à-dire en intégrant les prestations complémentaires. En revanche, les revenus annexes (revenus du patrimoine par exemple) ne sont pas évoqués. Vers une hausse de 0,6% en octobre Selon l'inflation prévue à l'heure actuelle (1,1%) et le correctif à apporter  du fait de la surévaluation de la revalorisation obtenue l'an passé (-0,5%), on peut donc penser que l'augmentation sera voisine de 0,6%. Matignon souligne que de cette façon, le pouvoir d'achat des retraités concernés sera "intégralement préservé". Il est toutefois permis d'en douter car même si l'ampleur de la hausse doit couvrir l'inflation, elle ne s'appliquera cette année qu'en octobre et non pas en avril comme auparavant. Les retraités perdront donc quoi qu'il arrive 6 mois de revalorisation. Bénéficier d'une hausse de sa retraite sur 3 mois de l'année ou sur 9 mois ne revient pas exactement au même lorsqu'il s'agit de faire la somme des pensions perçues sur l'année...