Economie : un président par défaut ?

  • A
  • A
Economie : un président par défaut ?
Partagez sur :

Le vote des Français marque le rejet des deux candidats retenus par les "cols bleus", d'après les économistes de Cheuvreux...

Le vainqueur du 1er tour de la présidentielle est... Marine Le Pen ! Les économistes de Cheuvreux souhaitent bon courage à François Hollande et Nicolas Sarkozy pour le second tour. "Sarkozy devrait perdre le second tour parce que les électeurs de Le Pen le rejettent. Mais Hollande risque de connaître des moments plus compliqués que les sondages ne le prédisaient à cause du faible score du candidat centriste, Bayrou". Pour le bureau d'études, le vote marque le rejet des deux candidats retenus par les "cols bleus", et François Hollande se présente davantage comme un candidat "par défaut", ce qui l'obligera à pencher vers la gauche de l'électorat pour le second tour et pour les 5 ans de son mandat. L'analyse du vote montre qu'en tout état de cause, une part importante de Français rejette la politique économique que la situation impose, craignant de voir le modèle social hexagonal exploser sous l'effet de l'austérité fiscale et de la libéralisation du marché du travail et des services, selon Cheuvreux.