Economie : plus de la moitié des Français veulent que l'Etat intervienne davantage

  • A
  • A
Economie : plus de la moitié des Français veulent que l'Etat intervienne davantage
Partagez sur :

Ils font également part de leur attachement à la notion de service public.

Au moment où le gouvernement a décidé de peser de tout son poids dans le dossier Alstom, les Français réaffirment leur attachement à l'interventionnisme étatique, surtout en période de crise. Ils sont 55% à estimer que l'Etat devrait s'immiscer davantage, contre 26% qui plébiscitent une moindre intervention,  d'après un sondage Ifop réalisé pour 'I-Télé, 'L'Opinion' et 'Génération libre'. Attachement à la notion de service public Les résultats du sondage montrent par ailleurs que les Français ne souhaitent pas la privatisation des principaux services. A l'avenir, la santé, l'éducation, les lieux culturels ou encore la gestion de l'eau doivent rester "publics" pour une grande majorité des personnes interrogées (respectivement 83%,79%,79% et 75%). Les Français, qu'ils soient de droite ou de gauche, se montrent cependant moins attachés aux  fonctionnaires, au service de l'Etat. Ils sont 68% à souhaiter que le statut de certains d'entre-eux recrutés sur concours soit aligné sur celui du privé, contre 32% qui plaident pour la conservation de celui-ci.