Economie américaine : vers une réduction du soutien de la Fed dès septembre ?

  • A
  • A
Economie américaine : vers une réduction du soutien de la Fed dès septembre ?
Partagez sur :

Le compte rendu de la réunion de la Fed pour le mois de juillet sera publié demain...

Le compte-rendu de la réunion de la Fed pour juillet, publié mercredi soir, est très attendu, alors que la politique monétaire américaine continue à jouer le rôle de "market mover" pour les marchés actions. La prochaine réunion du FOMC est programmée les 17 et 18 septembre. Détails supplémentaires Les minutes de la Fed pourraient en effet contenir des indices supplémentaires sur le calendrier du ralentissement des achats d'actifs, toujours actuellement sur un rythme de 85 milliards de dollars par mois), attendu d'ici la fin de l'année. "Nous pensons que les membres du FOMC souhaitaient disposer de davantage d'informations avant de prendre une décision, mais qu'ils penchaient pour commencer à réduire les achats d'actifs sans trop tarder, à moins d'une dégradation importante des perspectives du marché du travail", analysent les économistes du Crédit Agricole dans leur dernier bulletin hebdomadaire. Première réduction en septembre ? Les économistes du Crédit Agricole tablent sur une première annonce en septembre avec une réduction de 20 milliards de dollars des achats d'actifs. "Bien s�"r, les données qui seront publiées dans le mois qui vient pourraient avoir un impact sur le montant de la réduction", préviennent-ils. Pour les économistes de la banque d'affaires Oddo, "S'il est désormais très probable que la Fed décide de réduire ses achats d'actifs avant la fin 2013, le calendrier précis reste à déterminer. Malgré un taux de chômage en baisse à 7,4% en juillet et une croissance du PIB à 1,7% en première estimation au T2, on est encore assez loin des moyennes historiques. Les minutes permettront de mesurer l'état d'esprit des membres du FOMC à fin juillet et ainsi de mieux jauger l'éventualité d'un ralentissement du QE dès cette rentrée." Les incertitudes dominent  Chez Aurel BGC, on pense que les minutes devraient fournir une idée plus précise des débats et des divergences profondes entre les membres du comité de politique monétaire mais on estime "peu probable qu'elles donnent un avis tranché sur une réduction des achats du Fed dès le mois de septembre". Autrement dit, les incertitudes sur la politique monétaire de la Fed resteront importantes, d'après Aurel BGC.