Ecoles de commerce : la France n'a rien à envier à l'étranger !

  • A
  • A
Ecoles de commerce : la France n'a rien à envier à l'étranger !
Partagez sur :

D'après le classement du 'Financial Times', les écoles tricolores ont le vent en poupe...

La France n'a rien à envier à ses concurrents étrangers en matière de formation en "business management"... Parmi les 70 meilleures écoles recensées en 2013 par le 'Financial Times', 18 sont tricolores. L'Europe et la France à l'honneur Sur la deuxième marche du podium, on retrouve ainsi l'ESCP Europe qui maintient son rang juste derrière l'Université Suisse de St Gallen. Viennent ensuite HEC Paris qui conserve sa quatrième place, l'Essec (8ème, -3 places) et l'EM Lyon (11ème, -2 places). Parmi les écoles figurant également dans le classement, on citera l'école de management de Grenoble (13ème), l'Edhec (14ème, -2places) mais aussi l'ESC Toulouse (20ème) ou Audencia Nantes (31ème). Plus généralement, le Financial Times fait remarquer la domination de l'Europe, même si, dans cette neuvième édition, deux écoles font leur entrée : l'une est russe (Saint-Pétersbourg, 65ème), l'autre australienne (Université de Sydney, 49ème). Des formations canadiennes, chinoises et indiennes apparaissent également dans ce palmarès. L'heure est à l'internationalisation Le succès de ces formations s'explique par l'internationalisation des programmes. "Si les écoles n'offrent pas assez de mobilité, les étudiants vont voir ailleurs", explique le directeur général de l'ESCP, Edouard Husson dans les colonnes du 'Financial Times'. Ce dernier se félicite par ailleurs de "la dimension internationale" de son école. "Depuis sa création en 1819, un tiers de nos étudiants est non français", note-t-il dans un communiqué. L'ESCP est par ailleurs implantée sur cinq campus européens (Paris, Londres, Berlin, Madrid et Turin).