Echange musclé entre Pierre Gattaz et Laurence Parisot

  • A
  • A
Echange musclé entre Pierre Gattaz et Laurence Parisot
Partagez sur :

Le patron du Medef a demandé à sa prédécesseure de ne plus faire référence à son ancien statut, lorsqu'elle se prononce sur certains sujets dans les médias.

Le torchon br�"le entre le patron du Medef et sa prédécesseure, Laurence Parisot. Dans une lettre diffusée mardi par 'Le Monde', Pierre Gattaz a demandé à l'ex-représentante du syndicat patronal, de ne plus faire référence à son ancien statut lorsqu'elle se prononce dans les médias. "J'ai été choqué de certaines prises de position", écrit ce dernier. Liberté d'expression "C'est tout à fait stupéfiant (...) mon successeur me demande de ne plus m'exprimer (...) Fondamentalement, la démocratie a comme principe essentiel, la liberté d'expression", a répondu mercredi matin, Laurence Parisot sur RMC. Ces derniers temps, l'ex-représentante des dirigeants d'entreprises n'a pas hésité à faire part de certains désaccords avec son successeur. Elle s'est notamment prononcée contre la suppression du statut d'intermittent réclamé par le Medef. Plus récemment, elle a violemment attaqué la proposition d'un SMIC intermédiaire pour les jeunes, estimant que cela pouvait s'apparenter à une "logique esclavagiste". "Je considère qu'il ne faut surtout pas créer un sous-smic (...) mais je discute volontiers de ces questions avec le patronat", a-t-elle ajouté ce matin.