EADS rebaptisé Airbus, des suppressions de postes à la clef ?

  • A
  • A
EADS rebaptisé Airbus, des suppressions de postes à la clef ?
Partagez sur :

Le géant européen devrait annoncer un regroupement de ses activités de défense...

La proposition ne pourrait être faite que la semaine prochaine, au cours du prochain conseil d'administration, mais les rumeurs se font de plus en plus insistantes sur le changement de nom à venir d'EADS. 'Le Financial Times' indique lui aussi que le géant aéronautique et de défense devrait être rebaptisé Airbus, treize ans après sa création. "L'idée du groupe, basé à Toulouse, est de reprendre une marque très connue grâce aux avions de passagers, contrairement à EADS", indique le 'FT'. Trois entités Mais mardi, Tom Enders, le président exécutif d'EADS, pourrait surtout présenter une restructuration profonde du groupe, après l'échec de l'alliance avec le Britannique BAE Systems l'an dernier. D'après des sources proches du dossier citées par le quotidien britannique,  l'idée serait de fusionner Cassidian, son activité de défense, avec Astrium, son unité de satellites, et Airbus Military, qui produit les appareils de transport militaire. Objectif : réaliser des économies et en tirer des avantages technologiques de ce rapprochement dans une entité baptisée Airbus Defence. Avec ce changement, le groupe ne compterait plus que trois filiales, avec Airbus, le constructeur d'avions de passagers, et Eurocopter, le fabricant d'hélicoptères. Suppressions d'emplois ? Toujours d'après le 'Finacial Times', EADS, qui compte actuellement 140.000 salariés, pourrait supprimer des emplois. "Des discussions avec les comités d'entreprises devraient démarrer à l'automne", écrit le journal. Mais "les gouvernements français, allemand et espagnol - qui détiennent une participation de 27% dans EADS - risquent de ne pas apprécier ces licenciements". Pourtant, ces économies de co�"ts pourraient permettre au groupe d'atteindre son objectif d'une marge opérationnelle ajustée de 10% en 2015, contre 6% au premier trimestre.