EADS : des dirigeants soupçonnés d'avoir caché un contrat frauduleux en Arabie Saoudite ?

  • A
  • A
EADS : des dirigeants soupçonnés d'avoir caché un contrat frauduleux en Arabie Saoudite ?
Partagez sur :

Des alertes envoyées de la part d'un contrôleur de gestion, auraient été ignorées entre 2007 et 2010...

Le titre EADS recule de 0,8% en début d'après-midi à 30,12 euros, après des rumeurs de presse lancées ce mardi par le 'Financial Times'. Des paiements suspects connu des dirigeants ? Selon le quotidien, des courriers électroniques laisseraient penser que de hauts dirigeants du groupe aéronautique avaient été alertés de paiements suspects faits par l'une de ses filiales saoudienne sur un compte immatriculé aux Iles Caïman. Une information dévoilée au moment où le régulateur britannique SFO vient d'ouvrir une enquête, sur les conditions d'obtention d'un contrat de 2,5 milliards d'euros pour moderniser le réseau de télécommunications de la Garde Nationale d'Arabie Saoudite. Des alertes qui auraient été ignorées Les alertes, qui provenaient d'un contrôleur de gestion de la filiale GPT Special Project Management, ont débuté dès 2007 et se sont poursuivies jusqu'en 2010. L'intéressé, Mike Paterson, est allé jusqu'à avertir Pedro Montoya, en charge des bonnes pratiques chez EADS, qui semble l'avoir ignoré, selon les courriers électroniques obtenus par le quotidien financier. Cependant, fin 2010, l'un de ses supérieurs aurait présenté ses doutes et ceux de son contrôleur de gestion à Pedro Montoya et au SFO. EADS avait lancé une enquête interne mi-2011, toujours en cours.