Du mieux pour le déficit de la Grèce

  • A
  • A
Du mieux pour le déficit de la Grèce
Partagez sur :

Mais le chômage poursuit sa progression...

La Grèce pourrait atteindre les objectifs budgétaires fixés pour cette année par le plan d'aide international. Le pays a dégagé un excédent budgétaire primaire (hors service de la dette) de 2,6 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Athènes devrait finir l'année sur un excédent primaire de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) sur la base du projet de budget 2014 présenté en début de semaine. Le gouvernement espère que cette amélioration de la situation budgétaire convaincra les bailleurs de fonds internationaux de consentir dans les prochains mois un nouvel effort de réduction du poids de la dette publique. Plus difficile sur l'emploi Le Fonds monétaire international (FMI) a de son côté annoncé mardi prévoir une croissance de 0,6% de l'économie grecque en 2014, après la contraction de 4,2% du PIB attendue pour 2013, sa sixième année consécutive de récession. La situation est plus difficile sur le front de l'emploi : d'autres statistiques officielles publiées jeudi montrent toutefois une poursuite de la montée du chômage, à 27,6% de la population active en juillet. Chez les jeunes Grecs, le taux de chômage atteint 55,1%.