DSK livre une de ses recettes pour secourir la zone euro

  • A
  • A
DSK livre une de ses recettes pour secourir la zone euro
Partagez sur :

L'ancien directeur du FMI propose que les pays les mieux notés reversent une partie de l'écart de taux au profit des Etats en difficulté...

Bien qu'en retraite forcée, l'ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn a fait part ce week-end de sa petite idée pour lutter contre la flambée des taux des pays en difficulté au sein de l'Eurozone. "Remettre au pot une partie de l'écart de taux" L'Allemagne étant toujours farouchement opposée à l'idée des Euro-obligations, DSK aurait proposé ce week-end, à l'occasion du 9ème "Yalta European Strategy Forum" que les pays les mieux notés et dont les taux d'intérêts de la dette sont très faibles voire négatifs, "remettent au pot une partie de l'écart de taux" au profit d'autres en difficulté, comme l'Espagne ou l'Italie, rapportent 'Les Echos' du jour. Concrètement, Dominique Strauss-Kahn propose que les Etats de la zone euro se réunissent tous les quinze jours, afin de décider de quelle façon sera rétrocédé cet écart de taux au profit des pays les plus fragilisés : 150 points de base pour l'Allemagne, 80 pdb pour la France, cite comme exemple, le quotidien économique. Un dispositif qui serait temporaire La mesure serait "temporaire", juste le temps de "ramener les taux à des niveaux raisonnables et de retrouver le calme sur le marché de la dette", a ajouté l'ancien directeur du Fonds monétaire international. En outre, la vraie solution au problème sur le long terme est détenue par les pays eux-mêmes. Ils doivent mener les réformes qui leur permettront de retrouver la confiance des marchés.