Données personnelles : les autorités européennes prêtes à sanctionner Google

  • A
  • A
Données personnelles : les autorités européennes prêtes à sanctionner Google
Partagez sur :

La firme de Mountain n'a pas effectué les modifications réclamées...

Les autorités européennes de protection des données personnelles vont poursuivre leurs investigations engagées depuis plusieurs mois, et pourraient mener une action répressive et coordonnée à l'encontre de Google, a annoncé la Cnil ce lundi. Vers une action répressive La firme de Mountain View "n'a pas apporté de réponse précise et opérationnelle" aux autorités européennes . "Dans ces conditions, elles sont déterminées à agir (...) Elles proposent la mise en place d'un groupe de travail, piloté par la CNIL, pour coordonner leur action répressive, laquelle devrait intervenir avant l'été", souligne la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Pas de réponse de Google En octobre dernier, les autorités avaient laissé quatre mois à Google pour modifier ses règles relatives aux données personnelles. Elles avaient enjoint la société à "fournir une information plus claire des personnes et un meilleur contrôle par les utilisateurs de la combinaison de données entre les nombreux services offerts par Google". Elles souhaitaient également que les durées de conservation des données soient précisées.