Doit-on craindre une pénurie de chocolat ?

  • A
  • A
Doit-on craindre une pénurie de chocolat ?
Partagez sur :

Les producteurs ne parviennent plus à faire face à la demande de plus en plus forte en provenance des pays émergents...

Faut-il craindre une pénurie de chocolat ? Les agriculteurs du monde entier, déjà confrontés aux problématiques du réchauffement climatique, peinent à faire face à une demande de plus en plus importante, notamment en provenance des pays émergents, fait remarquer le 'Wall Street Journal'. Pic de consommation Sur l'ensemble de l'année 2013, quatre millions de fèves de cacao ont été consommées dans le monde entier, soit 32% de plus qu'il y a dix ans, rappelle le quotidien américain. Conséquence : depuis le début de l'année, le prix du cacao a flambé de 9%, atteignant un plus haut depuis 2011. Une situation qui n'est pas prête de s'inverser. D'après des chiffres cités par le 'WSJ', rien qu'en Chine, la demande de cacao va augmenter de 5% par an jusqu'en 2018 au moins. Une production peu rentable Or, les producteurs ne parviennent pas à faire face, poursuit le quotidien, le cacao étant cultivé sur de petites parcelles, principalement dans les pays pauvres de l'Afrique de l'ouest. "Les arbres vieillissants produisent moins de fèves , et certains agriculteurs se tournent vers des cultures plus rentables comme l'huile de palme ou le caoutchouc", explique le quotidien. Certains chocolatiers, tels que Mars ou Nestlé, ont donc dépensé des millions de dollars pour développer de nouvelles espèces de cacaoyers, sans succès...