Dia va mettre sa filiale française en vente

  • A
  • A
Dia va mettre sa filiale française en vente
Partagez sur :

Le groupe espagnol a classé ses activités dans l'hexagone hors périmètre principal, dans la catégorie "actifs disponibles à la vente"...

La perspective d'une cession de la division française par Dia se précise. Le groupe espagnol, dans le cadre de la publication ce matin de ses résultats du 1er trimestre, a classé ses activités dans l'hexagone hors périmètre principal, dans la catégorie "actifs disponibles à la vente". Hier, le magazine spécialisé LSA avait annoncé que Carrefour et Casino se disputaient le rachat de la filiale française de Dia, et qu'une annonce pourrait même intervenir dès le mois de juin, sur ce périmètre qui compte 841 magasins et génère 2,2 milliards d'euros de ventes annuelles, mais qui perd du terrain. La France hors des plans L'analyse des dépenses d'investissement de Dia montre clairement que la France ne fait plus partie de ses plans, puisque 6,6% de ses CAPEX seulement y ont été consacrés, alors que l'enseigne y réalisait jusque-là autour de 20% de ses revenus. Le groupe espagnol ne mentionne aucun élément additionnel sur Dia France dans son communiqué du jour. Les deux prétendants auraient proposé entre 150 et 200 millions d'euros, selon LSA, qui pense que Casino est le candidat naturel, mais qui n'écarte pas Carrefour, qui s'est certes séparé de Dia voilà trois ans via une scission, mais qui a dans l'intervalle changé de patron et de stratégie...Tous les détails sont disponibles sur LSA.