Deuxième mois de baisse pour le déficit budgétaire

  • A
  • A
Deuxième mois de baisse pour le déficit budgétaire
Partagez sur :

Comme depuis le début de l'année, la hausse des recettes fiscales est tirée par les rentrées d'impôt sur le revenu et d'impôt sur les sociétés...

Le déficit du budget de l'Etat français à fin ao�"t s'est contracté à 93,6 milliards d'euros contre 97,7 milliards un an plus tôt à la même période, selon les données publiées mardi par le ministère du Budget. Bercy précise que, hors éléments non récurrents, il serait en amélioration de12 milliards d'euros d'un an sur l'autre. C'est la deuxième mois consécutif de baisse pour le déficit budgétaire, sous l'effet d'une progression des recettes plus importante que celle des dépenses. Les recettes du budget de l'Etat (nettes des remboursements et dégrèvements) s'établissent ainsi à 190,8 milliards d'euros contre 177,5 milliards un an plus tôt, en hausse de 7,5%. Les dépenses ont quant à elles progressé de 3,6% à 257,5 milliards d'euros contre 248,5 milliards fin ao�"t 2012. Impôts sur le revenu Comme depuis le début de l'année, la hausse des recettes fiscales est tirée par les rentrées d'impôt sur le revenu (+17,8%) et d'impôt sur les sociétés (+19,8%) en raison de l'augmentation de la fiscalité. Mais le niveau des recettes de TVA (+1,0% à 89,5 milliards) est toujours limité, impacté par la conjoncture et la faible inflation. Le projet de budget de la France pour 2014 table sur un déficit de l'Etat de 82,2 milliards d'euros l'an prochain contre 72 milliards attendu cette année.