Deux syndicats minoritaires stoppent leur grève chez Air France

  • A
  • A
Deux syndicats minoritaires stoppent leur grève chez Air France
Partagez sur :

La compagnie aérienne estime que le mouvement s'est "essoufflé" ce lundi

Deux syndicats minoritaires ont signé un accord avec la direction d'Air France ce lundi, mettant fin à leur grève. La CFDT et la CFTC, qui avaient rallié le mouvement mercredi dernier, ont trouvé une entente sur le texte proposé fin octobre aux organisations syndicales, dans lequel la compagnie s'engage à associer les syndicats, même minoritaires, à la gestion des emplois sur trois ans. Air France a salué cette décision : "C'est bien la preuve que la porte du dialogue n'est certainement pas fermée avec la direction d'Air France", a déclaré à l'agence Reuters Jean-Charles Trehan, directeur des relations presse, précisant que les deux syndicats ont été reçus par la direction pendant le week-end, à leur demande. La compagnie aérienne a par ailleurs estimé que le mouvement des hôtesses et stewards prévu pour durer jusqu'à mercredi inclus était en train de "s'essouffler", avec des perturbations limitées sur l'ensemble de son réseau. L'Unsa-PNC, le SNPNC-FO, Sud Aérien et la CGT maintiennent quant à eux leur appel à la grève. Ils estiment que, selon les vols, 70 à près de 85% des personnels navigants participent au mouvement de grève.