Deutsche Bahn va opérer des services passagers dans le Tunnel sous la Manche

  • A
  • A
Deutsche Bahn va opérer des services passagers dans le Tunnel sous la Manche
Partagez sur :

Après trois années d'études approfondies...

Après trois années d'études approfondies, la Commission Intergouvernementale vient d'accorder à l'entreprise ferroviaire Deutsche Bahn un certificat d'exploitation (Certificat B) pour opérer des services passagers dans le Tunnel sous la Manche. Groupe Eurotunnel estime que cette décision permettra de renforcer considérablement les échanges entre la Grande-Bretagne et l'Europe du Nord (Allemagne, Pays-Bas) et table à terme sur 3 à 4 millions de passagers supplémentaires par an, s'ajoutant aux 10 millions de passagers des trains à grande vitesse actuels. Cette évolution ne demande aucun investissement puisque l'ajustement des grilles horaires et l'aménagement des sillons suffiront à assurer la gestion du trafic dans le tunnel. Acteur majeur "Cette demande d'un acteur majeur du secteur ferroviaire d'établir des liaisons directes via le tunnel est la preuve de la grande attractivité de cette infrastructure unique qu'est le tunnel sous la Manche, capable de faciliter la traversée de la Manche en garantissant rapidité, fiabilité et compétitivité", explique le Groupe. Groupe Eurotunnel souligne notamment que sa tarification, définie par les Etats en 1987 dans le cadre de la " Convention d'Utilisation " (RUC), valable jusqu'en 2052, est particulièrement favorable au développement de nouveaux trafics : basée essentiellement sur un prix par passager, elle limite les co�"ts au maximum au démarrage d'un nouveau service, quand les trains sont encore peu fréquentés... Formidable progrès Jacques Gounon, Président-directeur général de Groupe Eurotunnel SA, a conclu : "Vingt ans après son ouverture, les Pouvoirs Publics ouvrent enfin le Tunnel sous la Manche à tous. C'est un formidable progrès pour les millions de passagers d'Europe du Nord, qui pourront prendre le moyen de transport le plus respectueux de l'environnement afin de se rendre à Londres".