Des salariés de Vinci et Bouygues évacués "par précaution", à la centrale de Tchernobyl

  • A
  • A
Des salariés de Vinci et Bouygues évacués "par précaution", à la centrale de Tchernobyl
Partagez sur :

Après l'effondrement dun toit d'une annexe au sarcophage recouvrant le réacteur nucléaire.

Le toit d'une annexe au sarcophage recouvrant le réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, accidenté en 1986, s'est effondré, indique l'agence de presse Reuters ce mercredi. Des salariés de Vinci et Bouygues évacués Environ 80 salariés du consortium Novarta, formé par Vinci et Bouygues ont ainsi été évacués "par précaution" du site, a indiqué un porte-parole de Vinci. Ils travaillent actuellement à la réalisation d'un nouveau sarcophage destiné à recouvrir la chape actuelle du réacteur endommagé. Pas de radioactivité "Ce bâtiment annexe ne dégage pas de rayonnement" radioactif, a-t-il ajouté, précisant que les mesures de contrôle de contamination "sont jusqu'à présent en dessous des seuils admissibles"...