Des emplois menacés chez Bouygues Télécom à cause de Free mobile ?

  • A
  • A
Des emplois menacés chez Bouygues Télécom à cause de Free mobile ?
Partagez sur :

L'opérateur annoncerait cet après-midi un plan de départs volontaires concernant "plsieurs centaines de salariés"...

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a estimé que l'arrivée de Free mobile pourrait engendrer la suppression de 10.000 postes chez ses concurrents. Les rumeurs de presse, semblent confirmer cette tendance... D'après 'Les Echos', Bouygues Telecom devrait annoncer cet après-midi en comité central d'entreprise un plan de départs volontaires portant sur "plusieurs centaines de salariés". Cette décision est la conséquence, notamment, de la perte de chiffre d'affaires liée à l'arrivée du quatrième opérateur dans le paysage français. Bouygues Télécom emploie quelque 10.000 personnes dans l'Hexagone. Hasard du calendrier, SFR tient également un comité central d'entreprise sur deux jours à compter de ce mardi... Le quotidien financier indique qu'un millier d'emploi est menacé chez la filiale de Vivendi, mais que l'annonce pourrait être retardée jusqu'à l'automne, le temps que le nouveau patron prenne ses marques. Le mois dernier, SFR a pourtant démenti tout plan de sauvegarde. La filiale de Vivendi avait en revanche précisé qu'elle était toujours en réflexion sur "l'évolution de son organisation". Enfin, du côté de France Télécom, le PDG Stéphane Richard a assuré en juin dernier qu'aucun plan social n'était en préparation, rappelant la situation particulière de l'emploi au sein de son entreprise (moyenne d'âge de 48 ans, présence de 65.000 fonctionnaires sur les 100.000 salariés, nombreux départs en retraite en vue).