Des aménagements pour les agriculteurs dans la future écotaxe poids lourds ?

  • A
  • A
Des aménagements pour les agriculteurs dans la future écotaxe poids lourds ?
Partagez sur :

"Il faut qu'on puisse réfléchir à la manière dont on corrige certains effets qui peuvent être négatifs", estime le ministre de l'Agriculture...

Jean-Marc Ayrault a "pour l'instant" maintenu la date du 1er janvier pour l'entrée en vigueur de l'écotaxe poids lourds. Mais face à la fronde d'une partie des acteurs économiques, et notamment des agriculteurs ces derniers jours, des aménagements pourraient être mis en place, selon le ministre de l'Agriculture. "On a un certain nombre de remontées et, je l'ai dit, je pense que sur ce sujet là, pour éviter toute incompréhension et difficulté demain, il faut qu'on puisse réfléchir à la manière dont on corrige certains effets qui peuvent être négatifs", a déclaré Stéphane Le Foll sur RTL mercredi. Des agriculteurs ont mené mardi des dizaines d'opérations escargot sur les routes françaises, pour protester contre la future taxe sur les transports et les portiques automatiques sur les axes secondaires. Ils réclament l'ajournement d'une mesure qui pénaliserait selon eux un secteur en difficulté, sur fond de multiplication des faillites dans le secteur agroalimentaire local. Installation d'un observatoire Voté par la majorité précédente dans le cadre du Grenelle de l'environnement mais jamais mis en oeuvre, ce prélèvement s'adresse aux transports de plus de 3,5 tonnes, "On l'a déjà beaucoup recalibrée. Pour l'instant, la date du 1er janvier (2014) est maintenue pour son entrée en vigueur", a réaffirmé Stéphane Le Foll sur RTL à propos de la taxe. "Le Premier ministre a mis en place un observatoire. La première réunion va avoir lieu vendredi. On va avoir des remontées. Sur ce sujet, pour éviter toute incompréhension et difficulté demain, il faut que l'on réfléchisse à la manière dont on corrige certains effets qui peuvent être négatifs", a indiqué le ministre.