Déficits : Sapin promet des "décisions difficiles" à Berlin

  • A
  • A
Déficits : Sapin promet des "décisions difficiles" à Berlin
Partagez sur :

Le nouveau ministre des Finances est en visite en Allemagne...

Le nouveau ministre des Finances, Michel Sapin, et celui de l'Economie Arnaud Montebourg se rendaient à Berlin ce lundi pour une première prise de contact avec leurs homologues allemands... Une visite programmée à un moment délicat, alors que Paris doit présenter d'ici à la mi-avril son plan de réduction de dépenses de 50 milliards d'euros. Michel Sapin a d'ailleurs créé la polémique la semaine dernière, laissant entendre que la France pourrait demander à Bruxelles un nouveau délai pour ramener son déficit public sous la barre des 3% du PIB. L'équilibre entre les deux "Nous avons tous conscience que le chemin qui nous mène vers la sortie définitive de crise passe premièrement par le respect de nos engagements et deuxièmement par une croissance économique supérieure", a déclaré Michel Sapin lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue allemand Wolfgang Schäuble. "C'est d'ailleurs l'équilibre entre les deux qui peut permettre à nos pays de retrouver un chemin plus solide." "Des décisions difficiles" Michel Sapin a promis que le gouvernement de Manuel Valls prendrait sur les déficits "des décisions difficiles, courageuses" et que le coeur du programme gouvernemental était d'accroître la compétitivité des entreprises. Il a ajouté que la France tiendrait ses engagements en matière de réduction des déficits, sans préciser si l'échéance de 2015 pour passer sous 3% serait tenue. Le nouveau Premier ministre français doit présenter les grandes lignes du "pacte de responsabilité", qui doit baisser le co�"t du travail de 10 milliards d'euros, lors de son discours de politique générale mardi.