Déficits : les efforts du Portugal salués, l'Espagne pointée du doigt !

  • A
  • A
Déficits : les efforts du Portugal salués, l'Espagne pointée du doigt !
Partagez sur :

Le Portugal a rempli ses objectifs de réduction de déficit, ce qui lui donne droit au versement d'une nouvelle tranche d'aide, dans le cadre de son plan de soutien financier...

Après l'Irlande, c'est au tour du Portugal de recevoir les faveurs du FMI et de l'Union européenne. Ils ont recommandé ce mardi le versement d'une nouvelle tranche d'aide, dans le cadre du plan de soutien financier de 78 milliards d'euros accordé sur trois ans, en échange de mesures d'austérité. Lisbonne va ainsi recevoir 14,6 milliards d'euros, après deux premiers versements de respectivement 19,8 et 11,5 milliards d'euros. "Le résultat (de l'évaluation) est positif en dépit de conditions défavorables. La mission a confirmé le respect des critères exigés", a déclaré mardi le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar tout en confirmant les objectifs fixés. Le Portugal doit ramener son déficit budgétaire à 4,5% de son PIB cette année contre un objectif à 5,9% en 2011, niveau atteint grâce à un prélèvement effectué dans les caisses de retraite du secteur bancaire. Compte tenu de la situation économique, le Portugal a revu sa prévision de contraction à -3,3% pour 2012 contre -3% auparavant. La Troïka estime en résumé que le pays "réalise de bons progrès pour ajuster ses déséquilibres économiques". En revanche, l'Espagne est dans le collimateur de la Commission européenne... L'organe exécutif du Vieux continent a sommé Madrid de s'expliquer sur son déficit qui a atteint 8,51% du produit intérieur brut du pays, alors qu'une précédente estimation le donnait à 8,2%. Bruxelles tablait sur un déficit de seulement 6,5% cette année. "Nous devons comprendre les causes de ce dérapage significatif", a déclaré un porte-parole de la Commission à l'agence Reuters.