Déception sur la croissance chinoise au premier trimestre 2013

  • A
  • A
Déception sur la croissance chinoise au premier trimestre 2013
Partagez sur :

Le PIB a progressé de 7,7% contre +8% attendu par les marchés et après +7,9% au quatrième trimestre 2012...

La publication du PIB chinois pour le premier trimestre 2013 déçoit... Il est ressorti en dessous des attentes, à +7,7% contre +8% attendu par les marchés et après +7,9% au quatrième trimestre 2012... Des signes de ralentissement économique Quant à la production industrielle, elle a aussi déçu, avec une hausse de 8,9% en mars sur un an, contre 10,1% anticipé par les marchés et une progression de 9,9% en janvier-février. Côté consommation, les ventes de détail n'ont progressé au premier trimestre que de 12,4%, après une hausse de 14,3% sur l'ensemble de 2012 et de 17,1% en 2011. Dans son communiqué, le Bureau national des Statistiques chinois a évoqué un "environnement économique compliqué et instable, à la fois à l'intérieur du pays et au niveau international" pour expliquer les ratés de la deuxième économie mondiale. Les analystes redoutent que l'accès de faiblesse de la croissance chinoise ne sème un doute général sur la reprise économique mondiale, alors que les Etats-Unis ont publié ces derniers jours des statistiques mitigées, notamment sur l'emploi en mars, et que de nombreux pays européens s'enfoncent dans la récession... Selon les observateurs, la déception en Chine est liée en grande partie au ralentissement de la consommation des plus riches. Moteurs de la consommation, ils ont en effet restreint leurs dépenses en produits de luxe en réponse aux appels musclés à la sobriété de la classe politique lancés par le nouveau gouvernement de Xi Jinping. Ainsi, les ventes de grands vins de bordeaux auraient notamment ralenti ces derniers mois...