Début de soldes morose !

  • A
  • A
Début de soldes morose !
Partagez sur :

Dans un contexte économique toujours déprimé...

Les soldes d'hiver, dont le coup d'envoi a été donné il y a une semaine, n'ont pas vraiment démarré sur les chapeaux de roues, en raison de la multiplication des offres promotionnelles, ventes privées et soldes flottants destinés à doper une consommation fléchissante, et d'un contexte économique déprimé. Jusqu'à 20% de baisse du chiffre d'affaires Concernant les réseaux de magasins, de très fortes baisses de chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière sont constatées pouvant parfois frôler les 20%, a déclaré à l'agence Reuters, le président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH), Bernard Morvan. Quant aux grandes chaînes de prêt-à-porter  comme Zara, H&M ou Etam, si la tendance a été positive pendant le week-end, le bilan, globalement, n'est pas bon, a confié le  président exécutif de la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH), Jean-Marc Genis. Les grands magasins du type Galeries Lafayettes, le Printemps ou Le Bon Marché, semblent à l'inverse, tirer leur épingle du jeu. Ils "font aussi bien si ce n'est mieux que l'an dernier", a indiqué le président exécutif de l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV), Claude Boulle. Le e-commerce, loin devant ! La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) avait donné le ton, avant les soldes, prédisant, d'après les résultats d'un sondage CSA, un bon cru 2013. Ils montraient que 60% des internautes envisagaient de faire leurs achats sur internet à cette occasion (contre 54% l'an dernier). Après une semaine de soldes, la Fevad a ainsi fait état d'une hausse des ventes de 8% à 10% tous secteurs confondus et à données comparables. C'est toutefois moins qu'en 2012 (+13%).