Dassault Systèmes survole le classement des éditeurs français de logiciels

  • A
  • A
Dassault Systèmes survole le classement des éditeurs français de logiciels
Partagez sur :

Très loin néanmoins des géants américains...

Truffle Capital vient de publier la neuvième édition de son "Truffle 100 France", l'observatoire des 100 premiers éditeurs de logiciels en France. Une industrie particulièrement dynamique en France, puisqu'elle affiche 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour 2012, et 75.000 emplois, dont 14.000 postes qualifiés de Recherche et Développement. 5,9 milliards d'euros Les éditeurs de logiciel français affichent un chiffre d'affaires cumulé pour les 100 entreprises du classement qui progresse de 13,5%, passant donc de 5,2 à 5,9 milliards d'euros. Truffle note aussi une augmentation des effectifs globaux (+17%) mais une stagnation des effectifs R&D. A noter que le taux de profitabilité a chuté de 20% l'an dernier. Ils sont "assurément les bons élèves de la classe. A contre-courant et en dépit du mauvais temps, ils avancent, croient en l'avenir, et réinvestissent obstinément leurs bénéfices dans l'innovation et les produits de demain", observe Bernard-Louis Roques, co-fondateur de Truffle Capital en charge des Technologies de l'Information. Dassault en tête Dassault Systèmes survole ce classement, avec un chiffre d'affaire total de 2,03 milliards d'euros en 2012, et de plus de 1,8 milliards pour la seule édition. Un chiffre néanmoins très éloigné des quelque 58,9 milliards d'euros affichés par l'Américain Microsoft, ou des 28,8 milliards d'Oracle. Loin derrière Dassault, c'est Sopra Group qui prend la deuxième place de ce classement (1,2 milliard d'euros de CA), tandis que Murex complète le podium. suivent Cegedim, Cegid, Axway, Linedata et Prodware. La répartition du chiffre d'affaires "édition reste très inégale en termes de poids : la société leader, Dassault Systèmes, représentant 31,6% du chiffre d'affaires (34,2% en 2011).