Dassault Aviation va vendre deux avions espions à la Corée du Sud

  • A
  • A
Dassault Aviation va vendre deux avions espions à la Corée du Sud
Partagez sur :

Séoul a choisi de s'équiper de Falcon 2000...

Séoul a choisi le Falcon 2000 pour surveiller de près son voisin du nord... Le gouvernement a ainsi annoncé hier son intention d'acheter deux avions espions du groupe français Dassault Aviation : il s'agit de versions spéciales de l'avion d'affaires Falcon 2000, un appareil facturé environ 26 millions de dollars pièce avant modification (prix catalogue). Ces avions espions, qui pourraient être déployés en 2017, selon l'agence sud-coréenne des programmes d'acquisition pour la défense, remplaceront les appareils de renseignement vieillissants du pays, fournis par l'américain Raytheon. Cette commande surprise ne suffira pas à inverser le bilan morose de l'année 2011 pour l'aviation d'affaires chez Dassault, mais elle constitue néanmoins une victoire pour le groupe dans un pays considéré comme un "client captif" de l'industrie militaire américaine. Selon les observateurs, la récente incapacité de services secrets sud-coréens à apprendre la mort du président nord-coréen Kim Jong-Il a peut-être contribué à ce que Séoul décide de remplacer ses fournisseurs habituels...