Dassault Aviation a fait voler en patrouille un Rafale, un Falcon et un drone de combat

  • A
  • A
Dassault Aviation a fait voler en patrouille un Rafale, un Falcon et un drone de combat
Partagez sur :

Une première technique mondiale...

Dassault Aviation fait savoir que le 20 mars 2014, il a organisé un vol en patrouille du nEUROn avec un Rafale et un Falcon 7X. "C'est la première fois au monde qu'un drone de combat effectue un vol en formation avec d'autres appareils, en l'occurrence un avion d'affaires et un avion de combat", indique Eric Trappier. "Cet événement illustre notre maîtrise des technologies les plus avancées. Nos compétences dans les domaines civils et militaires s'enrichissent mutuellement pour concevoir et produire des avions d'exception au service des armées et des utilisateurs de Falcon", se félicite le PDG de Dassault Aviation. Vol très complexe L'ensemble de l'opération a duré 1h50 mn et a emmené la patrouille au-dessus de la Méditerranée sur plusieurs centaines de kilomètres. Ce vol était très complexe à organiser puisque pour chacune des figures à enchaîner, il fallait se retrouver dans un même espace de travail, au même moment, alors que les appareils affichent des performances de vol différentes. "Faire évoluer un avion sans pilote à bord avec quatre autres avions pilotés -Rafale, Falcon 7X et deux avions de prises de vues- constituait un défi supplémentaire. Il a fallu se prémunir des risques d'interférences, comme les turbulences aérodynamiques des appareils entre eux, et des risques de perturbation dans les communications entre le nEUROn et sa station de contrôle au sol", explique Dassault Aviation.