Darty : quitte l'Italie !

  • A
  • A
Darty : quitte l'Italie !
Partagez sur :

Le groupe a signé un accord avec le distributeur électrodomestique transalpin DPS Group...

Darty et l'Italie, c'est fini. Le groupe a signé un accord avec le distributeur électrodomestique transalpin DPS Group pour apporter ses 20 magasins et leur personnel ainsi qu'une contribution à hauteur de 3 millions d'euros en échange de 15% du capital de DPS. La maison-mère prendra en charge la fermeture du siège de Darty Italie. Elle évalue à 11 millions d'euros les coûts de fermeture et ajustements liés aux besoins en fonds de roulement lors de la finalisation de l'opération. L'accord est soumis à l'autorisation des actionnaires du groupe, la consultation des partenaires sociaux et devrait être finalisée à la fin du mois de février 2013. Marché difficile Malgré les fermetures de magasins, "l'activité italienne actuelle est confrontée à un enjeu de taille, opérant dans un marché difficile et avec une réelle incertitude quant à sa capacité à développer une position de marché rentable à moyen terme", explique le management, qui a pris la décision de céder cet actif car cela constituait "l'option la plus intéressante pour les actionnaires". L'audit sur la stratégie du groupe fera le point le 12 décembre prochain, en marge des comptes semestriels, sur la situation. Pertes d'exploitation Le chiffre d'affaires de Darty Italie s'établissait à 129 millions d'euros au 30 avril 2012, et sa perte opérationnelle à 55,7 millions d'euros, dont 36 millions imputables à la dépréciation de la totalité des actifs et aux coûts exceptionnels liés à la fermeture de magasins. Les pertes d'exploitation cumulées depuis le lancement en 2005 jusqu'au 30 avril 2012 s'élèvent à 82 millions d'euros. Les efforts accomplis jusque-là doivent permettre de la réduire à -10 millions d'euros sur l'exercice clos le 30 avril prochain.