"Croissance zéro" au deuxième trimestre, selon la Banque de France

  • A
  • A
"Croissance zéro" au deuxième trimestre, selon la Banque de France
Partagez sur :

Le PIB devrait connaître une croissance nulle, comme au 1er trimestre...

La "croissance zéro" devrait rester au programme de la France au deuxième trimestre. Dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture, la Banque de France table ainsi sur une croissance économique nulle pour l'hexagone sur la période, comme au 1er trimestre. Dans son communiqué, la Banque de France ne retient pas d'élément capable de relancer le PIB : "En avril, l'activité industrielle est globalement stable : le repli de l'automobile, de la métallurgie et du caoutchouc-plastiques a été compensé par la stabilité ou la progression d'autres secteurs", explique-t-elle. Elle note par ailleurs que le taux d'utilisation des capacités de production "a légèrement fléchi et reste en-deçà de son niveau moyen de longue période". Autre mauvaise nouvelle : "les carnets de commandes n'évoluent pas. Les stocks de produits finis sont perçus comme supérieurs au niveau désiré (et) les prévisions tablent sur un léger tassement de l'activité pour les prochains mois." Les chiffres de l'Insee pour le produit intérieur brut du premier trimestre sont attendus le mardi 15 mai.