Croissance: Berlin plaiderait pour des "zones économiques spéciales" au sein de l'UE

  • A
  • A
Croissance: Berlin plaiderait pour des "zones économiques spéciales" au sein de l'UE
Partagez sur :

Il s'agirait des pays les plus touchés par la crise, explique l'hebdomadaire 'Der Spiegel'...

Le gouvernement allemand travaillerait sur un plan de soutien à la croissance européenne en six points, dont l'un d'eux viserait à définir des "zones économiques spéciales" pour les pays les plus touchés par la crise, croit savoir l'hebdomadaire allemand 'Der Spiegel'. Le but serait d'attirer les investisseurs étrangers avec une réglementation moins stricte et en procédant à des allègements fiscaux, détaille le journal. Berlin compterait par ailleurs appliquer une recette qui fonctionne, c'est à dire...la sienne. "Le gouvernement recommande que les pays fortement touchés par le chômage réforment leurs marchés du travail sur le modèle allemand, en assouplissant la protection de l'emploi et en introduisant moins de charges sociales sur l'emploi", peut-on lire dans les colonnes de l'hebdomadaire. Pour mémoire, entre 2003 et 2005, le chancelier Gerhard Shröder avait lancé une vaste refonte du marché du travail (réformes "Hartz"). Elles avaient notamment introduit le salaire à un euro de l'heure, inférieur aux conventions collectives. Cette semaine déjà, le site internet du 'Monde' a publié une tribune du ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle où il plaidait pour l'adoption d'un pacte de croissance reposant sur six piliers, en plus du pacte budgétaire.