Crédit Suisse très prudent sur l'Espagne

  • A
  • A
Crédit Suisse très prudent sur l'Espagne
Partagez sur :

Plusieurs éléments risquent de peser sur les finances du pays selon ses analystes...

Le Crédit Suisse publie ce mercredi une note au titre évocateur, "Les raisons de notre prudence sur l'Espagne", en mettant en avant plusieurs éléments de nature à peser sur les finances du pays, de la nécessité pour le secteur privé de se désendetter, aux factures en souffrance des autorités locales. Autre facteur de déstabilisation : l'ampleur de la rigueur budgétaire à déployer, d'autant que les annonces pourraient ne prendre effet que lorsque la croissance montrera des signes de faiblesse, ce qui accroîtrait leur impact négatif. Pour voir ptogresser la compétitivité du pays, il faudra de surcroît que les salaires baissent de façon importante, ce qui aura évidemment un effet négatif sur le PIB et les recettes fiscales... Madrid ne devrait pas pour autant devenir insolvable, selon le Crédit Suisse, car il y a de clairs engagements politiques pour lutter contre les déficits et pour favoriser les réformes... Mais jusque-là, les risques semblent avoir été sous-estimés par le marché, conclut le bureau d'études.