Crédit Agricole plonge en Bourse, pénalisé par sa perte trimestrielle

  • A
  • A
Crédit Agricole plonge en Bourse, pénalisé par sa perte trimestrielle
Partagez sur :

Elle s'est élevée à 2,85 milliards d'euros au titre de son troisième trimestre

Crédit Agricole plonge de plus de 6% à la mi-séance sur le marché parisien, à 5,54 euros, pénalisé par la publication ce matin, d'une perte nette de 2,85 milliards d'euros au titre de son troisième trimestre. Le résultat net normalisé est ressorti à 716 millions d'euros contre 786 millions d'euros anticipé par le consensus Reuters. Il traduit toutefois, selon le directeur général, Jean-Paul Chifflet, "une performance opérationnelle satisfaisante", compte tenu du contexte économique actuel. Emporiki et la réorganisation plombe la banque La cession d'Emporiki,, la filiale grecque de la banque verte à Alpha Bank, annoncée le 17 octobre, se traduit par une perte de 1.959 millions d'euros dans les comptes du troisième trimestre, souligne Crédit Agricole dans un communiqué. Les comptes sont aussi plombés par "les étapes majeures réalisées dans le cadre du recentrage des activités", poursuit l'établissement. En outre, la cession en cours de CA Cheuvreux a causé une perte de 181 millions d'euros alors que la déconsolidation de Bankinter a représenté une charge de 193 millions d'euros. Enfin, la dépréciation d'écart d"acquisition en crédit à la consommation a pesé à hauteur de - 572 millions d'euros. "Les objectifs de solvabilité seront tenus" Malgré ces résultats décevants, Crédit Agricole assure qu'il affichera un ratio de solvabilité "common equity tier 1" sous Bâle III supérieur à 10% fin 2013. A la fin septembre 2012, il s'est établi à 9,3% contre 9,6% à la fin du deuxième trimestre.