Coût du travail : l'écart se réduit dans le privé entre la France et l'Allemagne

  • A
  • A
Coût du travail : l'écart se réduit dans le privé entre la France et l'Allemagne
Partagez sur :

Le fossé se réduit entre la France et l'Allemagne en ce qui concerne le co�"t horaire du travail, dans le secteur privé. L'an dernier il s'est établi à 31,70 euros outre-Rhin, en hausse de 2,1% par rapport à 2012, d'après les données publiées par l'office allemand de la statistique, Destatis. Une hausse moins dynamique en France Celui de la France a progressé dans une moindre mesure (+0,2%) à 35 euros. "De 2004 à 2010, la croissance du co�"t du travail annuel en France (+3,4 %) était près de 2,5 fois supérieure à celle de l'Allemagne (+1,4%)", souligne Destatis. Mais depuis, la tendance s'est inversée, puisque la hausse a été plus élevée outre-Rhin (+2,7%) qu'au sein de l'Hexagone (+1,9%). Ces données corroborent celles du centre d'observation économique COE-Rexecode, dévoilées fin mars. Le crédit d'impôt compétitivité emploi, instauré par le gouvernement expliquerait la hausse limitée du co�"t du travail en France. Septième place européenne L'inversion de tendance s'observe également à l'échelle de l'Union européenne. "En moyenne, les salariés allemands du privé sont payés 34% de plus que la moyenne", fait remarquer l'institut Destatis. En zone euro, elle se situe à 28,70 euros alors qu'elle est de 23,70 euros au sein de l'UE. En outre, l'Allemagne se situe en septième position ex-aequo avec la Finlande, derrière la Suisse, la Belgique, le Danemark, le Luxembourg, la France et les Pays-Bas.