Continental : les prud'hommes invalident le licenciement de près de 700 ex-salariés

  • A
  • A
Continental : les prud'hommes invalident le licenciement de près de 700 ex-salariés
Partagez sur :

Le motif économique a été invalidé...

Les prud'hommes de Compiègne ont invalidé ce vendredi matin les licenciements de 700 ex-Conti de l'usine de Clairoix dans l'Oise, a fait savoir France trois Picardie. Ils demandaient également l'équivalent de deux à quatre ans de salaires en dommages et intérêts, rappelle la chaîne d'informations régionale. Rejet du motif économique Le 21 février dernier, le tribunal administratif avait déjà annulé le licenciement de 22 salariés protégés de l'usine Continental Clairoix, en rejetant le motif économique invoqué par l'entreprise. Le syndicat CFTC avait alors dit espéré que la décision serve d'exemple pour les quelques 700 autres ex-employés du groupe. C'est désormais chose faite. Le 11 mars 2009, l'équipementier allemand avait annoncé son intention de fermer le site de Clairoix l'année suivante afin de réduire sa production de pneus en Europe.