Confirmation de la chute des ventes de PSA et Renault en France en janvier

  • A
  • A
Confirmation de la chute des ventes de PSA et Renault en France en janvier
Partagez sur :

Le marché automobile français a chuté de 20,7% en janvier pour tomber à son plus bas niveau depuis 14 ans...

Ils l'avaient annoncé : les constructeurs automobiles français affichent des carnets de commandes vides et le début d'année 2012 s'annonce difficile. Les chiffres de janvier illustrent bien ce constat avec une chute de 18% des immatriculations de véhicules légers par rapport au premier mois de 2010 (et même -21,6% à nombre de jours ouvrables comparables). "Il s'agit d'un plus bas depuis 1998. Les mauvaises commandes de décembre ne font pas les immatriculations de janvier (...) Le premier semestre devrait être difficile", a commenté un porte parole du CCFA. Le segment des utilitaires légers est moins touché (-2,5%) mais les immatriculations de voitures particulières ont chuté de 20,7% (-24,3% à nombre de jours ouvrables comparables). 2011, année post-prime à la casse sur le marché automobile français ne s'était finalement soldée que par un recul de 1% des immatriculations de véhicules légers, dont un peu plus de 2,2 millions de voitures particulières (-2,1%), reportant ainsi les craintes d'un ralentissement de la demande au début 2012. En janvier, l'effet de base d'un bon début d'année 2011 dynamisé par les livraisons de voitures encore éligibles aux primes à la casse est aussi à prendre en compte. Chez les constructeurs français, Renault et PSA ont connu une activité très déprimée en janvier avec des immatriculations de voitures particulières en chute de 27% chez PSA et de 33% chez Renault. Des chutes comparables à celles déjà observées en décembre 2011. Avec des ventes d'utilitaires légers beaucoup mieux orientées pour les deux groupes, les baisses d'immatriculations de janvier se limitent à 23% pour PSA et à 26% pour Renault (-10% pour la filiale Dacia). Renault bénéficie aussi de la progression de son partenaire Nissan qui enregistre une progression de 14%. Globalement, les marques étrangères n'ont reculé que de 7% en voitures particulières, ce qui porte leur part de marché à 46,5% en réduisant celle des français PSA et Renault à 53,5%. Ce mois de janvier est marqué par un véritable "carton" des marques allemandes. BMW est en progression de 14% et le groupe Volkswagen (Audi, VW, Seat, Skoda) de 16%.