Conférence économique: les syndicats veulent conditionner les aides aux entreprises

  • A
  • A
Conférence économique: les syndicats veulent conditionner les aides aux entreprises
Partagez sur :

Ils souhaitent qu'elles soient systématiquement versées en échange de la mise en oeuvre d'investissements économiques et sociaux.

A une heure de la grande conférence économique de François Hollande, les syndicats CFDT, CGT, FSU et Unsa font également part de leurs revendications, notamment en ce qui concerne les contreparties à imposer aux entreprises en échange de baisses de charges. Des aides sous conditions Dans un communiqué commun, elles réclament en particulier "la généralisation de la conditionnalité des aides et exonérations fiscales aux entreprises à la mise en oeuvre d'objectifs d'investissement économique et d'investissements sociaux" (création d'emplois, qualifications...). Elles demandent aussi une plus grande clarté des financements qui leur sont apportés. Rappelons que de son côté, le Medef s'est fixé comme objectif d'embaucher un million de personnes en échange d'une baisse des charges pesant sur les sociétés. Révision du barème de l'IR Sur la fiscalité, les quatre organisations syndicales réclament une révision du barème de l'impôt sur le revenu et souhaitent privilégier les prélèvements directs sur les indirects. Elles appellent également le gouvernement à supprimer les niches fiscales inefficaces et à mettre en place une réelle fiscalité écologique. Pour mémoire, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a annoncé fin novembre une remise à plat de la fiscalité, pour "des règles plus justes, plus efficaces et plus lisibles" d'ici au budget 2015. Parmi les pistes envisagées, figure la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu.