Comptes courants déficitaires de 2,5 milliards d'euros en juillet

  • A
  • A
Comptes courants déficitaires de 2,5 milliards d'euros en juillet
Partagez sur :

La Banque de France publie ses données provisoires...

Après 4,8 milliards d'euros en juin, le déficit des paiements courants de la France a diminué à 2,5 milliards d'euros, d'après les données provisoires de la Banque de France. A noter que le chiffre de juin, qui avait été annoncé dans un premier temps à 4,9 milliards, a dont été revu en légère baisse. En juillet, le déficit des échanges de biens a été ramené à 4,6 milliards après 6,1 milliards le mois précédent. Parallèlement, l'excédent des échanges de services a progressé à 2,1 milliards après 1,5 milliard. Le solde des revenus a progressé également à 2,9 milliards d'euros après 2,6 milliards en juin tandis que le déficit des transferts courants est resté stable à 2,9 milliards. Le compte financier montre des sorties nettes d'investissements directs en baisse à 5,0 milliards d'euros après 5,5 milliards en juin. Investissements directs Dans son communiqué, la Banque de France précise que les investissements directs français à l'étranger ressortent pour le mois de juillet à 11,0 milliards et les investissements des non-résidents en France à 6,0 milliards. Les investissements de portefeuille ont enregistré des entrées nettes de capitaux de 13,4 milliards d'euros : les résidents ont augmenté leurs avoirs de 23,7 milliards tandis que les non-résidents procédaient à des ventes nettes de titres français pour 10,3 milliards. Les autres investissements (prêts et emprunts) enregistrent des entrées nettes de capitaux de 7,4 milliards après des sorties nettes de 64,3 milliards en juin.