Compétitivité, Pacte : Pierre Gattaz presse le gouvernement de passer aux actes !

  • A
  • A
Compétitivité, Pacte : Pierre Gattaz presse le gouvernement de passer aux actes !
Partagez sur :

Les indicateurs de la France sont au rouge

Le dirigeant du Medef, Pierre Gattaz a pressé mardi le gouvernement de "passer de l'ordonnance à la thérapie", en ce qui concerne le Pacte de responsabilité notamment. Selon l'organisation patronale, qui en a profité pour publier le "carnet de santé" de la France, tous les indicateurs sont au rouge. Baisser l'impôt sur les sociétés Entre 2000 et 2013, l'Hexagone a vu sa part mondiale d'exportations de marchandises reculer de 22% alors que celle de l'Allemagne a grimpé de 16%. Le taux de marge des sociétés non financières est par ailleurs le plus faible de la zone euro (28,9 contre 39,3 outre-Rhin et 38,1 en moyenne européenne). Pour y remédier, Pierre Gattaz suggère notamment de baisser le taux d'impôt sur les sociétés. En France, le taux normal d'IS est de 33,3%. Un taux réduit de 15% s'applique sur la tranche inférieure à 38.120 euros de bénéfices pour les entreprises. Il préconise également une réduction des taxes et impôts pesant sur les facteurs de production, comme la contribution sociale de solidarité des sociétés qui finance le régime de protection sociale des travailleurs indépendants. Répartition de la baisse des charges sur tous les salaires En ce qui concerne le pacte de responsabilité, Pierre Gattaz a une fois encore milité en faveur d'allègements de charges "étalés sur tous les niveaux de salaires, pour bâtir la France du Premium". Le gouvernement a promis de baisser le co�"t du travail de 10 milliards d'euros supplémentaires via notamment un allègement de cotisations sociales, en plus des 20 milliards du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE). La répartition n'est pas encore connue. Contrairement au Medef, certains économistes plaident pour une concentration sur les bas salaires. Enfin, Pierre Gattaz en a profité pour répondre aux attaques des syndicats. "Le terme de cadeaux aux entreprises me hérisse. L'entreprise c'est ce qui nous permet de payer los fonctions régaliennes de notre pays", a-t-il martelé. FO et la CGT organisaient aujourd'hui une journée d'action contre le pacte de responsabilité.