Compétitivité : Louis Gallois met en garde le gouvernement contre "les usines à gaz"

  • A
  • A
Compétitivité : Louis Gallois met en garde le gouvernement contre "les usines à gaz"
Partagez sur :

Deux groupes de travail vont être lancés suite à l'annonce du crédit d'impôt de 20 milliards d'euros à destination des entreprises...

Louis Gallois, ex-PDG d'EADS et auteur du rapport sur la compétitivité, a appelé le gouvernement à ne pas créer d'effets contre-productifs, après les mesures annoncées cette semaine. Deux groupes de travail bientôt mis en place Suite à l'annonce de la création d'un crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi de 20 milliards d'euros en faveur des entreprises, dont 10 milliards proviendront de la baisse de la TVA et 10 milliards d'économies supplémentaires de la part de l'Etat, le gouvernement va mettre en place deux groupes de travail. L'un portera sur la question des "contreparties" demandées aux entreprises en échange de ce crédit, le second sera axé autour de la TVA, a indiqué jeudi sur 'TV5 Monde', le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno le Roux. Ils seront mis sur pied "dès la semaine prochaine". Attention aux "usines à gaz" Si Louis Gallois a reconnu ce débat "légitime" vendredi sur 'BFM Business', il attire l'attention du gouvernement sur la nécessité d'appliquer les mesures le plus rapidement possible. "On va leur apporter (aux entreprises) 20 milliards d'euros, on peut leur demander ce qu'il vont en faire", a-t-il déclaré. Cependant, "il ne faut pas faire des usines à gaz (...) et créer des effets contre-productifs. Dès lors que l'on met des conditions, il y a une perte d'impact", a encore prévenu Louis Gallois.