Combien peut rapporter une mention au Bac ?

  • A
  • A
Combien peut rapporter une mention au Bac ?
Partagez sur :

Primes ou bourses exceptionnelles... Les bacheliers les plus méritants peuvent chaque année recevoir de l'argent grâce à leur diplôme. Explications

Fin du suspense... Depuis ce matin, les candidats au Baccalauréat 2014 savent s'ils ont décroché ou non leur diplôme. Pour ceux qui ont passé l'épreuve avec succès, le Bac est désormais synonyme de porte ouverte sur les études supérieures. Mais pour les mieux notés, il peut aussi donner droit à des récompenses financières. Banques Certaines banques ont pris l'habitude de verser une prime aux bacheliers avec mention. Le CIC propose par exemple 40 euros pour une mention assez bien, 80 euros pour une mention bien et 160 euros pour une mention bien. La somme à demander avant le 30 septembre doit être versée sur un livret d'épargne. Collectivités locales Du côté des mairies et des départements, des coups de pouce sont aussi prévus. En pointe sur le sujet, la ville de Montrouge (92) offre par exemple 780 euros (sur factures) à ses bacheliers ayant décroché une mention bien ou très bien. Dans les Alpes-Maritimes, une mention très bien vaut quant à elle 200 euros. Outre les primes, certaines collectivités versent aussi des bourses exceptionnelles. La ville de Cannes remet sur dossier chaque année 5 bourses de 6.000 euros versées sur 2 ans. Mais ici la mention très bien ne suffit pas. Le candidat doit également être boursier au plan national et suivre une formation longue et co�"teuse. Aide au mérite Les meilleurs bacheliers peuvent enfin bénéficier du dispositif national d'aide au mérite lorsqu'ils ont une mention très bien. Versée en 9 mensualités, cette aide s'élève à 1.800 euros. Là aussi, ce coup de pouce est attribué sur critères sociaux, c'est-à-dire aux futurs boursiers. Si vous avez déjà déposé un dossier social étudiant (DSE) et que vous avez décroché une mention très bien, vous n'avez rien à faire puisque le rectorat se charge d'établir la liste des bénéficiaires.