Combien gagne en moyenne un fonctionnaire ?

  • A
  • A
Combien gagne en moyenne un fonctionnaire ?
Partagez sur :

Les primes et titularisations dynamisent un peu les salaires...

1.800 euros nets par mois. C'est le salaire moyen empoché en 2010, par les agents de la fonction publique territoriale, qui représentent environ un tiers des fonctionnaires, souligne l'Insee dans une étude publiée ce mercredi. Il est en repli de 0,2% en euros constants -prise en compte de l'inflation de 1,5% cette année là - par rapport à 2009. L'étude souligne toutefois que la moitié des fonctionnaires territoriaux gagnent moins de 1.616 euros nets par mois (salaire médian), stable par rapport à l'année précédente. Leurs principaux employeurs sont les communes et départements. Des différenciations de traitement L'étude de l'institut national de la statistique relève toutefois une différence de salaire non négligeable entre titulaires (80% des agents) et contractuels (20%) dans la fonction publique territoriale. Ainsi, le salaire mensuel net moyen des premiers s'établit à 1.864 euros (+0,4% par rapport à 2009) contre 1.537 euros pour les seconds (-1,9%). "Si le salaire des non-titulaires diminue pour toutes les catégories d'âge, la baisse est particulièrement importante pour les moins de 30 ans (- 3,6%)", précise l'Insee. Leur part dans les recrutements s'est d'ailleurs accrue, dans le cadre des emplois aidés, postes souvent occupés par des jeunes. De même, de fortes disparités sont observées en fonction du type de collectivités. Si le salaire moyen a progressé de 1,8% dans les régions où les salaires des non-titulaires ont nettement augmenté (+ 4,3 %), il a en revanche reculé de 0,9% dans les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre. "Cette baisse s'explique notamment par la diminution des salaires des non-titulaires (- 3,2 %) dont la proportion a augmenté de 2 points entre 2009 et 2010", précise l'Insee. Les salaires dynamisés par les primes Si les promotions et les titularisations ne concernent qu'une faible part des agents, elles ont toutefois contribué aux évolutions de salaires. "Les personnes en place qui ont bénéficié d'une promotion en changeant de corps ou de catégorie, par concours ou "au choix", évoluant ainsi de C en B ou de B en A, ont eu des hausses de salaire net plus fortes, soit en moyenne de 3,6% en euros constants", peut-on lire dans l'étude. De même, et compte tenu de la différence de salaires avec les contractuels, les agents titularisés ont vu leur rémunération progresser de +7,4% en euros constants entre 2009 et 2010.