Cinq groupes pétroliers allemands soupçonnés d'entente dans les stations-service

  • A
  • A
Cinq groupes pétroliers allemands soupçonnés d'entente dans les stations-service
Partagez sur :

L'Autorité de la concurrence du pays a ouvert une enquête...

L'office fédéral allemand de lutte contre les cartels (Bundeskartellamt) a ouvert une enquête mardi à l'encontre de cinq groupes pétroliers (la filiale allemande de BP, Aral, ExxonMobil Europe / Esso, ConocoPhillips Allemagne / Jet, Shell Allemagne et Total Allemagne), soupçonnés d'entente sur les prix dans les stations-service. L'enquête de l'autorité allemande de la concurrence fait suite à plusieurs plaintes déposées par des opérateurs indépendants qui représentent un tiers du marché et qui se sont plaints des prix pratiqués par ces cinq compagnies. "Dans plusieurs cas, ils expliquent avoir acheté l'essence et le diesel auprès de ces cinq groupes à des prix plus élevés que les tarifs qu'elles pratiquent dans leurs propres stations-service", explique l'autorité dans un communiqué. Comme en France, les prix à la pompe à essence ont fortement progressé. D'après les chiffres de l'Automobile Club Association (données FIA), le litre de Sans Plomb 98 se situe en moyenne à 1,753 euro contre 1,694 euro en France alors que celui de Diesel s'établit à 1,502 euro contre 1,548 euro au sein de l'Hexagone.