Christine Lagarde bientôt entendue dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais ?

  • A
  • A
Christine Lagarde bientôt entendue dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais ?
Partagez sur :

L'ancienne ministre de l'Economie pourrait bientôt être convoquée devant la CJR.

La patronne du FMI, Christine Lagarde pourrait très prochainement être convoquée devant la Cour de Justice de la République (CJR) pour s'expliquer sur l'affaire Bernard Tapie / Crédit Lyonnais, "en sa qualité d'ancienne ministre", croit savoir la radio RTL. "Toute une série d'auditions pourraient suivre", ajoute le média. "Complicité de détournement de biens publics" En juillet 2008, alors que Christine Lagarde était ministre de l'Economie, un tribunal arbitral a accordé 403 millions d'euros à Bernard Tapie pour mettre un terme à un litige portant sur la cession du groupe d'équipements de sport Adidas par Crédit Lyonnais en 1993, lorsque la Banque était encore publique. L'Etat avait abandonné la voie judiciaire, malgré une victoire en cassation. En outre, la justice soupçonne Christine Lagarde d'avoir favorisé les intérêts de Bernard Tapie. Elle est visée par une enquête de la CJR, pour "complicité de détournement de biens publics" et "complicité de faux". Cette dernière s'est encore défendue la semaine dernière à ce sujet : "C'était la meilleure solution à l'époque, je pense que c'était le bon choix", a-t-elle assuré. Ces derniers jours, les perquisitions se sont multipliées, notamment au domicile de Bernard Tapie et du PDG de France Télécom, Stéphane Richard qui était le directeur de cabinet de Christine Lagarde au moment des faits. Les cabinets de l'avocat de l'homme d'affaires et d'un des défenseurs du CDR, structure publique qui gérait le passif du Crédit Lyonnais ont également été fouillés.