Christian Noyer voit le taux du Livret A plutôt vers 1% ou 1,25%

  • A
  • A
Christian Noyer voit le taux du Livret A plutôt vers 1% ou 1,25%
Partagez sur :

Le taux du placement préféré des Français alimente toujours les spéculations...

Le livret A, dont le taux doit être recalculé le 1er ao�"t, continue d'alimenter les spéculations... Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a donné à son tour son estimation ce lundi : "Sur le chiffre exact, moi j'attends de savoir ce que seront les résultats de l'inflation", a déclaré sur BFM Business Christian Noyer."1 ou 1,25%, ça me paraît plutôt un chiffre vers le haut, le chiffre qui résulterait spontanément de la formule serait plutôt vers le bas de cette fourchette, voire un peu plus bas." La Banque de France doit faire une estimation, transmise à Bercy. La formule utilisée pour calculer ce taux chaque semestre prend en compte les taux du marché monétaire et l'indice des prix à la consommation hors tabac. La banque centrale peut invoquer des "circonstances exceptionnelles" pour recommander une dérogation, comme elle avait finalement fait en janvier. "Il ne faut pas se voiler la face" Mais pour Christian Noyer, il faut donner la priorité à la croissance et à l'emploi. Ils se porteront mieux si le financement de l'économie et des logements sociaux se fait à des taux bas, comme le souhaite la Banque centrale européenne (BCE). "Il ne faut pas se voiler la face, on ne peut pas avoir à la fois les taux les plus élevés possibles de rémunération de l'épargne et les taux les plus bas possibles de rémunération de la Caisse des dépôts pour les prêts au logement social, aux collectivités locales ou les taux les plus bas possibles des banques pour les prêts aux PME", a-t-il ajouté. Le directeur général de la Caisse des dépôts, Jean-Pierre Jouyet s'est exprimé sur le sujet ce weekend, dans les colonnes du 'JDD'. "Politiquement, on peut considérer qu'il ne faudrait pas baisser le taux au-dessous de 1,50%. Mais si l'on raisonne de façon mécanique, on devrait descendre entre 1% et 1,25%", estime-t-il. Le taux de rémunération du livret A et du livret de développement durable (LDD) a été abaissé de 2,25% à 1,75% le 1er février. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a confirmé fin juin la probabilité d'une baisse, tout en promettant qu'elle serait limitée afin de préserver l'attractivité de ce livret d'épargne défiscalisé.