Christian Noyer demande une réflexion sur les agences de notation

  • A
  • A
Christian Noyer demande une réflexion sur les agences de notation
Partagez sur :

Le gouverneur de la Banque de France réagit après l'avertissement de Standard&Poor's hier soir...

Le gouverneur de la banque de France n'a pas tardé à réagir, après le coup de semonce de Standard&Poor's, qui a placé hier soir sous surveillance avec implication négative les notes de l'Allemagne, de la France et de 13 autres pays de la zone Euro. "Les agences ont été un des éléments moteurs de la crise en 2008", a déclaré Christian Noyer lors d'une conférence sur le financement des entreprises, repris par Reuters. "Est-ce qu'elles sont en train de devenir un moteur de la crise actuelle ?" s'est-il interrogé. "C'est une vraie question sur laquelle il faut qu'on réfléchisse tous." Pour Christian Noyer, la méthodologie de Standard&Poor's est désormais plus politique, mais aussi moins économique. S&P a averti que a France pourrait même être dégradée de deux crans, contre seulement un pour les 5 autres pays "AAA" de la zone euro pointés du doigt (Autriche, Finlande, Allemagne, Pays-Bas et Luxembourg). Le gouverneur de la Banque de France a assuré dans son intervention que l'Etat n'aurait pas à soutenir le système bancaire français.