Chômage : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emploi en juin

  • A
  • A
Chômage : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emploi en juin
Partagez sur :

Sans grande surprise, les chiffres ne sont pas bons...

Les chiffres du chômage pour le mois de juin viennent d'être dévoilés par le ministère du Travail et Pôle Emploi... Sans grande surprise, ils ne sont pas bons... En juin, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s'établit à 3.398.300 en France métropolitaine fin juin 2014. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin mai 2014 (+0,3%, soit +9.400). Sur un an, il croît de 4,0%. 5.043.200 de demandeurs d'emploi au total Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en activité réduite (catégories B et C) s'établit à 1.644.900 en France métropolitaine fin juin 2014 : sur un mois, il augmente de 0,1% pour l'activité réduite courte (catégorie B, +5,4% sur un an), et de 1,3% pour l'activité réduite longue (catégorie C, +9,2% sur un an). Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s'établit à 5.043.200 en France métropolitaine fin juin 2014 (5.343.100 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 0,5% (+23.000) au mois de juin. Sur un an, il augmente de 5,1%. Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s'établit à 676.200 en France métropolitaine fin juin 2014. En juin, le nombre d'inscrits en catégorie D baisse de 0,6% et le nombre d'inscrits en catégorie E augmente de 0,6%. Des signes positifs sont visibles ? Selon le ministère du travail, "des signes positifs sont visibles" : le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue en juin (-1.400), confirmant une tendance débutée au deuxième semestre 2013. En un an, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans en catégorie A a diminué de -3,5%. La situation des seniors continue, en revanche, à se dégrader malgré une évolution mensuelle moyenne moindre au second trimestre 2014 (+6.400 en moyenne/mois entre avril et juin, contre +8.300 en moyenne/mois entre janvier et mars 2014). "Ces chiffres confirment une reprise fragile au second trimestre 2014, en ligne avec les prévisions de croissance pour le premier semestre de l'Insee. Comme chaque mois il convient de les interpréter avec prudence s'agissant d'évolutions très volatiles", explique le communiqué. "Les efforts que le gouvernement déploie depuis deux ans ont permis de contenir la progression : au second trimestre 2012, la progression mensuelle moyenne du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A était de 18.700 ; au second trimestre 2013, de 17.200 ; au second trimestre de 2014, de 16.300".